L'intolérance au lait


Le problème

    Le sucre du lait (lactose) est digéré par une enzyme appelée «lactase». Lorsqu'il n'y a pas suffisamment de cette enzyme dans l'intestin, l'ingestion de lait provoque des troubles digestifs: éructations, flatulence, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées.

Normalement, le nouveau-né a beaucoup de cette enzyme jusqu'à l'âge d'environ deux ans. Puis, la teneur en lactase diminue pour atteindre un niveau très bas vers l'âge de cinq ans.

Intolérance au lait
Fréquence en % selon l'origine raciale


Chez la majorité des adolescents et des adultes du monde, le lait est très mal digéré. C'est pourquoi il ne fait pas partie de l'alimentation normale dans la majorité des pays. Par ailleurs, chez certains individus blancs, surtout d'origine nord européenne, la digestion du lait persiste durant toute la vie. C'est pourquoi, pour la majorité des canadiens et américains blancs, des français, anglais, etc., le lait demeure un aliment très sain et facile à digérer.

Il faut distinguer cette intolérance très fréquente de l'allergie au lait, plus rare; en cas d'allergie, aucun produit laitier n'est toléré.

La solution

Les individus déficients peuvent habituellement tolérer le lait utilisé dans la cuisine et peut-être un peu de lait au verre.

Il faut noter que les yogourts et la majorité des fromages (sauf, par exemple, les fromages à la crème) sont habituellement tolérés parce qu'une bonne partie ou la totalité du lactose a été fermentée par les bactéries. Ces aliments très nutritifs peuvent alors remplacer le lait.

Par ailleurs, il existe dans les supermarchés un lait (2%) contenant peu de lactose. On peut aussi acheter des comprimés qui peuvent être pris au moment d'ingérer du lait ou de la crème glacée. On trouve aussi une solution de lactase qui, ajoutée au lait ordinaire, traite le lait et le rend consommable sans problème en 24 heures.

Cette dernière solution est un peu moins coûteuse que l'achat de lait spécial en épicerie mais elle demande un peu de planification pour préparer au fur et à mesure le lait nécessaire à l'enfant. Un calcul effectué en septembre 1998 indique que le lait préparé soi-même revient à 0,50$/litre de moins que le lait traité commercial.

Dans certains cas, un médecin peut prescrire l'enzyme à votre enfant intolérant au lait et le médicament peut alors être couvert par vos assurances. Si votre enfant est particulièrement incommodé lorsqu'il prend du lait non traité, prévenez aussi les services de garde d'enfant, l'école et toute autre personne susceptible de lui offrir du lait non traité.

Adaptation: Gilles Breton

SOURCE:

  1. Adapté du document: «Adoption internationale, guide médical à l'intention des parents adoptants», Clinique de pédiatrie internationale de l'hôpital Sainte-Justine, publié en collaboration avec le Secrétariat à l'adoption internationale, Montréal, 1995, 55 pages.


Page d'accueil
Haut de la page
Haut de la page

©  Copyright 1997- Gilles Breton Tous droits réservés.

URL = http://www.quebecadoption.net/adoption/sante/santelactose.html