La démarche préadoption:
Mythes et réalités

    Voici une série d'énoncés relatifs à l'adoption internationale. Complétez le questionnaire en choisissant VRAI ou Faux selon votre perception, le plus spontanément possible. Essayez de répondre aux 41 questions en cinq minutes, soit un peu plus de 7 secondes par question... alors soyez spontané. Ensuite imprimez la page et conservez-la pour poursuivre votre réflexion. (Un truc: si vous avez de la difficulté à imprimer correctement, demandez que la page soit réduite à 90% de sa taille.)

1.

Une adoption a plus de chance de réussir si l'enfant ressemble aux parents

Vrai Faux

2.

Il faut expliquer de façon claire et sans restriction le contexte dans lequel les parents de naissance ont laissé leur enfant en adoption.

Vrai Faux

3.

Une fois le coût de l'adoption établi, il ne peut y avoir aucun frais supplémentaire requis.

Vrai Faux

4.

Si au cours des deux premiers mois suivant l'arrivée de l'enfant tout se passe bien, l'intégration ne posera plus de problème.

Vrai Faux

5.

Il n'est pas souhaitable de rappeler à l'enfant sa culture d'origine de crainte de le perturber (musique, peinture, objets d'arts ou décoratifs, nourriture, etc.).

Vrai Faux

6.

Les échecs au niveau de l'adoption se situent généralement dans les familles avec enfant(s) biologique (s).

Vrai Faux

7.

Les frais d'adoption ne comprennent pas les frais légaux.

Vrai Faux

8.

Il est très probable que l'enfant veuille connaître ses parents et son pays d'origine.

Vrai Faux

9.

En donnant beaucoup d'amour à l'enfant adopté, on vient à bout de tous les problèmes.

Vrai Faux

10.

L'adoption par des étrangers est bien acceptée par les populations des pays d'adoption parce que cela permet de sauver leurs enfants en difficulté.

Vrai Faux

11.

Une adoption correspond toujours à une rupture définitive des liens légaux avec les parents de naissance.

Vrai Faux

12.

L'amour pour l'enfant adopté est automatique compte tenu que l'adoption est un choix.

Vrai Faux

13.

Un enfant haïtien est généralement plus lymphatique.

Vrai Faux

14.

En tant que parents, nous devons défendre notre enfant lorsqu'il est confronté à des insultes raciales.

Vrai Faux

15.

L'adoption internationale est un geste humanitaire.

Vrai Faux

16.

Il est important de laisser à l'enfant une image positive des parents de naissance.

Vrai Faux

17.

L'adoption d'un enfant permet de faire le deuil de l'infertilité.

Vrai Faux

18.

Il faut éviter que l'enfant adopté n'attire trop l'attention et les compliments car il va s'habituer à être le centre d'intérêt.

Vrai Faux

19.

Un avantage d'adopter un enfant noir, c'est qu'il n'aura pas besoin de crème solaire.

Vrai Faux

20.

Offrir de bonnes conditions de vie matérielles constitue une garantie de succès pour l'intégration de l'enfant.

Vrai Faux

21.

À l'adolescence, un enfant adopté ne présente pas plus de problèmes qu'un enfant biologique.

Vrai Faux

22.

Je m'attends à plus de gratitude de la part d'un enfant adopté, par rapport à un enfant biologique, compte tenu que je l'ai sorti de la misère.

Vrai Faux

23.

Il faut maintenir des contacts (lettres, photos, etc.) avec la famille d'origine de l'enfant.

Vrai Faux

24.

Un enfant adopté heureux ne posera pas de questions sur ses origines.

Vrai Faux

25.

Il est nécessaire de pouvoir se débrouiller dans la langue d'origine de l'enfant si j'adopte un enfant de plus de 2 ans.

Vrai Faux

26.

Plus un enfant est âgé lors de l'adoption, plus son adaptation et son intégration sera difficile.

Vrai Faux

27.

L'avantage de l'adoption internationale c'est qu'on peut choisir notre enfant.

Vrai Faux

28.

Il est souhaitable que l'enfant puisse être en contact avec des enfants de la même origine une fois adopté.

Vrai Faux

29.

Il faut aider l'enfant à s'assimiler le plus rapidement possible à notre culture et à oublier ses habitudes d'origine.

Vrai Faux

30.

L'hérédité est plus déterminante que l'influence du milieu.

Vrai Faux

31.

Si les enfants biologiques dans la famille adoptive sont bien préparés, ils accepteront l'enfant adopté sans problème.

Vrai Faux

32.

Les enfants asiatiques sont dès la naissance plus intelligents que la moyenne.

Vrai Faux

33.

Il est primordial de recevoir une approbation de la famille immédiate (enfants biologiques, parents) pour débuter et réaliser un projet d'adoption.

Vrai Faux

34.

Le revenu familial doit être d'au moins 50 000$ pour pouvoir adopter un enfant d'un autre pays.

Vrai Faux

35.

L'adoption internationale est bien acceptée par les pays d'origine si les adoptions réalisées respectent les lois de ces pays.

Vrai Faux

36.

Les pays d'adoption n'exigent pas que les parents escortent eux-mêmes l'enfant adopté.

Vrai Faux

37.

Pour la majorité des gens, un enfant adopté n'est pas différent d'un enfant biologique.

Vrai Faux

38.

Un enfant étranger élevé dans notre culture en bas âge ne connaîtra pas le racisme.

Vrai Faux

39.

Il faut éviter de parler à l'enfant adopté de ses origines ou de son passé.

Vrai Faux

40.

Les parents de naissance de l'enfant sont si heureux que leur enfant soit adopté et ne manque de rien qu'ils ne souffrent pas de s'en séparer.

Vrai Faux

41.

Parce que les enfants doivent être examinés par des médecins avant d'entrer au Québec, ils ne présentent pas de problèmes de santé majeurs.

Vrai Faux


Ouf ! Êtes-vous essoufflé ? En fait, vous y avez peut-être pensé, il n'existe pas nécessairement de «bonne réponse» à chaque question. Ce questionnaire a surtout pour but de vous faire réfléchir à votre projet d'adoption internationale. Mais comme vous avez travaillé fort pour répondre au questionnaire, comparez vos réponses avec un choix de réponses plausibles.



Gilles Breton

 


Page d'accueil
Haut de la page
Haut de la page

©  Copyright 1997- Gilles Breton Tous droits réservés.

Date de publication: 2 décembre 1997
URL = http://www.quebecadoption.net/adoption/preadopt/mythes.html