La démarche pré-adoption:
14 mythes et réalités
sur l'infertilité


Mythe 1:
L'infertilité est un problème de femme.
Réalité 1
Faux. La plupart des gens sont surpris d'apprendre que l'infertilité est un problème féminin dans 35% des cas, un problème masculin dans 35% des cas, un problème de couple dans 20% des cas et un problème d'origine inconnue dans 10% des cas. Il est essentiel qu'autant l'homme que la femme soient évalués durant le traitement.
Pixel
Mythe 2:
Tout le monde semble devenir enceinte en criant ciseau.
Réalité 2:
Aux États-Unis, plus de cinq millions de personnes en âge d'avoir des enfants sont aux prises avec l'infertilité. Vous n'êtes donc pas seuls. Joignez-vous à un groupe de soutien et parlez à d'autres personnes luttant pour fonder une famille afin de briser l'isolement.
Pixel
Mythe 3:
C'est dans votre tête! Pourquoi ne pas relaxer, prendre des vacances. Alors, vous deviendrez enceinte!
Réalité 3:
L'infertilité est une maladie du système reproductif. Bien que la relaxation puisse améliorer votre qualité de vie, le stress et les émotions profondes que vous ressentez sont le résultat de l'infertilité, et non pas sa cause. L'amélioration des techniques médicales a rendu plus facile le diagnostic des problèmes d'infertilité.
Pixel
Mythe 4:
Ne vous inquiétez pas autant - - il faut seulement du temps. Vous deviendrez enceinte si vous êtes patiente.
Réalité 4:
L'infertilité est un problème médical qui peut être traité. Au moins 50% de ceux qui complètent une évaluation pour infertilité répondront positivement au traitement. Le taux de succès varie selon les problèmes d'infertilité. Ceux qui ne cherchent pas d'aide ont un taux de «guérison spontanée» d'environ 5% après un an d'infertilité.
Pixel
Mythe 5:
Si vous adoptez un bébé, vous deviendrez enceinte!
Réalité 5:
Voilà le plus pénible des mythes que les couples peuvent entendre. Premièrement, il suggère que l'adoption est seulement un moyen pour atteindre un but et non le résultat heureux d'un processus réussi. Deuxièmement, cela n'est simplement pas vrai. Les études montrent que le taux de grossesse après l'adoption est le même que celui de ceux qui n'adoptent pas.
Pixel
Mythe 6:
Pourquoi ne pas oublier cela et adopter? Après tout, il y a tellement d'enfants qui ont besoin d'un foyer!
Réalité 6:
Pour plusieurs, l'adoption est une solution heureuse à l'infertilité. Toutefois, la plupart des gens explorent le traitement médical de l'infertilité avant de considérer l'adoption. De plus, les options traditionnelles d'adoption ont changé et l'adoption peut s'avérer plus coûteuse et exigente que prévu. L'adoption est une avenue valable mais pas nécessairement pour tout le monde.
Pixel
Mythe 7:
Peut-être que vous faites quelque chose de «pas correct»!
Réalité 7:
L'infertilité est une condition médicale et non un désordre sexuel.
Pixel
Mythe 8:
Mon partenaire va peut-être me laisser à cause de notre infertilité.
Réalité 8:
La majorité des couples survivent à la crise de l'infertilité, apprenant du même coup de nouvelles façons d'interréagir, ce qui approfondit leur relation pour les années à venir.
Pixel
Mythe 9:
Peut-être est-ce la façon du «bon Dieu» de nous dire que nous ne sommes pas faits pour être parents!
Réalité 9:
Cela est particulièrement difficile à entendre lorsqu'on est aux prises avec l'infertilité. Vous savez quels bons parents vous seriez et il est pénible d'expliquer aux autres que vous avez un problème médical.
Pixel
Mythe 10:
L'infertilité est le moyen que la nature a de contrôler la population.
Réalité 10:
La croissance zéro de la population est un objectif poursuivi en ces temps de surpopulation mondiale, mais cela permet tout de même aux couples de se «remplacer» avec deux enfants. Les individus et les couples peuvent certainement choisir de vivre sans enfant ou de n'élever qu'un enfant. L'infertilité, pour ceux qui veulent des enfants, leur enlève la possibilité de choisir.
Pixel
Mythe 11:
Je ne dois pas arrêter le traitement pour quelque raison que ce soit. Je sais que le mois prochain sera le bon!
Réalité 11:
Il est important de réévaluer périodiquement votre traitement et vos objectifs parentaux. La continuité dans le traitement est importante, mais parfois une pause peut fournir le repos requis pour entreprendre les étapes suivantes.
Pixel
Mythe 12:
On m'appelera «fauteur de troubles» si je pose trop de questions.
Réalité 12:
L'équipe médecin/patient est importante. Vous devez être informés des traitements disponibles. Ce qui est bon pour un couple ne l'est peut-être pas pour un autre, financièrement ou émotivement. N'ayez pas peur de poser des questions à votre médecin. Une deuxième opinion peut être utile. Si requis, discutez de cette possibilité avec votre médecin.
Pixel
Mythe 13:
Je sais que je ne serai jamais capable d'arrêter le traitement avant d'être enceinte.
Réalité 13:
La grossesse n'est pas la seule «route» vers la famille. Vous pouvez peut-être commencer à penser à la condition de parents plutôt qu'à la grossesse. Vous pouvez avoir envie que votre vie revienne à la normale. Vous pouvez penser à vivre sans enfant ou à d'autres façons de former une famille.
Pixel
Mythe 14:
J'ai n'ai plus d'intérêt dans mon travail, mes passe-temps et mes amis à cause de l'infertilité. Personne ne comprends! Ma vie ne sera jamais plus la même!
Réalité 14:
L'infertilité est une crise de la vie -- elle a des effets sur tous les aspects de la vie. Il est normal d'avoir un sentiment d'échec qui affecte l'estime de soi et l'image de soi. Mais vous surmonterez cette crise. C'est un processus qui nous amène à conclure qu'il faudra peut-être abandonner certains rêves. Durant tout ce processus, soyez informés du grand éventail d'options disponibles et entrez en contact avec des gens vivant des expériences similaires.


 

Sur le même sujet dans ce site:
Le drame de l'infertilité
De l'infertilité à l'adoption

Note:

  1. Cette page est une traduction d'une page du site de l'organisation américaine «Resolve». Depuis plus de vingt ans, cette organisation sans but lucratif aide les couples à résoudre leur infertilité en leur fournissant de l'information. Vous pouvez consulter la version anglaise de cette page.

Traduction: Gilles Breton




Courriel
Page d'accueil
Haut de la page
Haut de la page


©  Copyright 1998 Gilles Breton Tous droits réservés.
Date de publication: 3 juin 1998

URL = http://www.quebecadoption.net/adoption/preadopt/infertimyth.html