Vingt choses que les enfants adoptés
souhaiteraient que leurs parents sachent

    Voici un bref aperçu, par chapitre, de «20 Things Adopted Kids wish their Adoptive Parents Knew» de Sherrie Eldridge (disponible notamment chez Tapestry Books)

  1. J'ai subi une perte considérable avant d'être adopté.  Vous n'êtes pas responsable.
  2. J'ai besoin qu'on m'explique que le choc causé par l'adoption m'a donné des besoins spéciaux et que je n’ai pas à en avoir honte.
  3. Si je ne fais pas le deuil de mes pertes, mon aptitude à recevoir votre amour et celui des autres sera entravé.
  4. Mes peines non résolues peuvent ressortir en colère contre vous.
  5. J'ai besoin de votre aide pour consoler la peine causée par mes carences.  Apprenez-moi à prendre conscience de mes sentiments à propos de l'adoption et à les vérifier.
  6. Si je ne parle pas de ma famille biologique, cela ne signifie pas que je ne pense pas à elle.
  7. Je veux pouvoir prendre l'initiative et amorcer des conversations à propos de ma famille biologique.
  8. J'ai besoin de connaître la vérité à propos de ma conception, de ma naissance, de mon histoire familiale, même si les détails peuvent être très pénibles pour moi.
  9. J'ai peur d'avoir été donné par ma mère biologique parce que je n'étais pas un bon bébé.  J'ai besoin que vous m'aidiez à liquider ma honte chronique.
  10. J'ai peur que vous m'abandonniez.
  11. Je peux sembler plus confiant que je le suis en réalité.  J'ai besoin que vous m'aidiez à découvrir les parties de moi-même qui sont cachées afin que j'intègre tous les éléments de mon identité.
  12. J'ai besoin de développer un sentiment de puissance personnelle.
  13. SVP, ne dites pas que je parle ou que j'agis tout pareil comme vous.  J'ai besoin que vous accueillez et que vous appréciez mes différences.
  14. Laissez-moi être moi-même... mais ne me laissez pas me couper de vous.
  15. SVP, respectez mon intimité à propos de mon adoption.  Ne le dites pas à d'autres personnes sans mon consentement.
  16. Les anniversaires peuvent être difficile pour moi.
  17. Ne pas connaître mon histoire médicale peut parfois être pénible.
  18. J'ai peur d'être trop difficile pour vous.
  19. Lorsque je manifeste mes peurs de façon antipathique, s.v.p. demeurez avec moi et répondez-moi avec sagesse.
  20. Même si je décide de rechercher ma famille biologique, je voudrai toujours que vous soyez mes parents

Publié dans «Fleurs du monde», journal de l'association Familles au coeur québécois, hiver 2003.




Courriel
Page d'accueil
Haut de la page
Haut de la page


©  Copyright 2003 Gilles Breton Tous droits réservés.
URL = http://www.quebecadoption.net/adoption/postadopt/dépression.html

Publication: 27 juin 2003