L'identité des adolescents adoptés

Se forger une identité propre

En plus des questions identitaires, (qui suis-je?) propres à l’ensemble des adolescents, viennent s’ajouter les questions identificatoires.

D’où est ce que je viens? Quelles sont mes origines? Dois-je en être fier? À qui est-ce que je ressemble? D’où viennent mes talents, mes habiletés? Chez les adoptés au niveau international, vient s’ajouter la dynamique raciale et culturelle. Suis-je québécois pure laine? Suis-je chinoise, haïtienne? Comment la société me perçoit-elle? Comment est-ce que je me perçois ?

L’adolescent doit également arriver à composer avec sa double identité. L’adopté a deux paires de parents, les parents actuels et d’origine. Il cherche à intégrer ses deux composantes dans sa vie. À qui s’associe-t-il? À qui doit-il allégeance? Comment réussir à se distancier de parents inconnus? Il est difficile de se séparer de parents que l’on ne connaît pas ou de se sentir appartenir à une lignée généalogique qui nous est inconnue.

Il est également difficile de se sentir appartenir à une lignée familiale avec laquelle nous n’avons pas de liens de sang. Qui suis-je face à cette grande famille adoptive, quelle est ma place?

Bref, l’adolescent se sent tiraillé entre ses origines et sa vie actuelle. Il doit se forger une identité à travers tout cela.

Reste également à reconnaître son passé. Pendant son enfance, l’adolescent a relégué aux oubliettes ce qui se rattachait à son origine. À l’adolescence, avec sa quête identitaire, il doit rouvrir son passé pour bien comprendre qui il est. Son passé fait parti de lui, il doit l’intégrer dans son identité. Tout ce que l’adolescent a pu vivre durant sa petite enfance, est réactivé à l’adolescence. Si l’ado a une enfance difficile, il y a de fortes chances que la période d’adolescence soit complexe.

La recherche de madame Morrier sur l’identité des ados adoptés définit bien la complexité de leur quête identitaire. Elle a élaboré un schéma expliquant toute la dynamique entourant la recherche d’identité de l’ado adopté. C’est dans les relations au quotidien de la personne, en interaction avec son milieu, que vient se forger l’identité.

Le regard que les autres posent sur nous est aussi important que la façon dont nous percevons les situations et notre façon d’y répondre. Tous les facteurs entourant l’individu ainsi que ses caractéristiques psychosociales, viennent influencer son identité. Le schéma qui suit représente bien l’ampleur des facteurs influençant un adopté d’origine différente de son milieu d’adoption.

Malgré toutes ces difficultés supplémentaires, l’ado réussit à se forger une identité sans plus de difficultés que s’il avait été élevé par des parents de même race.

Auteure:
Lucie Bourdeau
Familles au coeur québécois, janvier 2002

Source :
Les stratégies identitaires des adolescents de l’adoption internationale appartenant à deux groupes racisés. Page 48.



Courriel
Page d'accueil
Haut de la page
Haut de la page


©  Copyright 1998-2002 Lucie Bourdeau Gilles Breton Tous droits réservés.
Date de publication: janvier 2002

URL = http://www.quebecadoption.net/adoption/preadopt/ado_identi_p3.html