Extrait de « Fleurs du monde
(Journal de Familles au coeur québécois)

Les effets du massage sur les orphelins en manque de toucher

17 mai 2002 - Vonda K. Jump, une chercheuse associée au Early Intervention Research Institute de la Utah State University revient tout juste d'un séjour expérimental de onze semaines en Équateur, au cours duquel elle a mené une étude sur le massage auprès d'enfants vivant en orphelinat et sévèrement privés de contacts physiques.

Elle a effectué sa recherche durant 50 jours sur 37 enfants dont l'âge n'atteignait pas un an et demi et qui étaient laissés le plus souvent sans stimulation ni interaction : leurs seuls contacts se réduisant aux changements de couches et aux soins médicaux.

Les petits ont été divisés en deux groupes : l'un a reçu un massage quotidien de 15 minutes à l'huile d'olive; l'autre a expérimenté une interaction avec un adulte. Pour évaluer les résultats, l'auteure a utilisé des analyses d'urine (trois en tout), l'échelle de Bailey (qui mesure le développement mental et moteur du nourrisson) ainsi qu'un rapport journalier des symptômes de maladie (nez qui coule, diarrhée, vomissement, etc.).

À son arrivée, la chercheuse avait pu noter le manque de supervision (les enfants laissés plus de 15 minutes seuls dans la salle de jeu), de variété de la nourriture et l'absence de langage des enfants (aucun babillage ou gazouillis dans les chambres et la salle de jeu, juste des pleurs ou le silence). Le développement des habiletés motrices était minime et le nombre de maladies important, notamment parce que les jouets ne sont pas lavés et que les médicaments liquides sont donnés avec la même cuillère.

Parmi les premières constations dans le groupe d'enfants massés, l'interaction s'est grandement améliorée de même que le langage (mais seulement pour les nourrissons de plus de six mois). Les bébés semblaient plus heureux (enfin des sourires!), le nombre de jours de maladie a diminué et le nombre de malades aussi.

Cependant, il manque encore trop de résultats pour faire un bilan définitif de cette étude. Les analyses d'urine révéleront, par exemple, le taux de cortisol, qui influe sur le développement de l'enfant et sur son système immunitaire. Mais au-delà de la recherche elle-même, cette expérience a permis de mettre en place une interaction quotidienne entre les orphelins et les adultes qui s'en occupent ainsi qu'une séance de massage hebdomadaire.

Élisabeth Mercader - Réseau Proteus
www.reseauproteus.net

Extrait de Fleurs du monde, Hiver 2003

 

Pages de Familles au coeur québécois
dans le site «Québecadoption.net»
www.quebecadoption.net
Courriel
Courriel

Page d'accueil
Haut
Haut de la page
12 mars 2003