Extrait de « Fleurs du monde »
(Journal de Familles au coeur québécois)

Mamans solos, un an plus tard

Qu’est-il advenu du groupe de mères célibataires de l’Outaouais qui ont adopté dont nous avions parlé dans le journal de l’Association l’été dernier et qui ont décidé de se bâtir un petit groupe bien à elles?

Ma grand-mère disait : «À défaut de père il vaut mieux avoir des repères.» Jacques Salomé.

Folies, passions et grosses réunions du début se sont calmées et les rencontres en très grand groupe ont maintenant diminué. Que voulez-vous, les maisons sont petites pour accueillir tout ce beau monde! Il faut préciser que l’été a grandement favorisé les invitations en plein air et les réunions à une douzaine de mamans et autant d’enfants, sinon plus. Des filles, surtout des filles, mais quelques garçons aussi dont les pays d’origine sont en majorité la Chine bien que Taïwan, le Mexique, le Guatémala, Haïti et la République dominicaine soient aussi représentés. Pas loin d’un chiffre frôlant la trentaine de personnes, petites et grandes ! Les brunches, les barbecues et les soupers ont tous été aussi délicieux et différents les uns que les autres et ont permis à toute cette gang de mamans et à leur marmaille d’échanger et d’apprendre à mieux se connaître.

Les invitations, formelles du début, ont mué en invitations informelles dans le style d’une journée à la plage, d’un pique-nique, d’une randonnée pédestre, d’une bonne glissade en traîneau, d’une sortie à la cabane à sucre, de sorties organisées à la dernière minute et d’un repas à la bonne franquette. On profite des occasions selon les saisons et selon l’inspiration du moment. La plupart des rencontres ont inclus les enfants mais les sorties et rencontres réservées strictement aux adultes n’ont toutefois pas été négligées. Beaucoup plus relaxantes celles-là, on peut se parler sans être interrompues !

Des amitiés se sont tissées soit par affinité naturelle, soit en raison de l’âge et des activités des enfants. Elles se poursuivent grâce au bon vouloir et selon les bonnes idées de chacune. N’en plaît-il à n’importe quelle de ces mamans de lancer une invitation par téléphone ou par courriel. L’âge des enfants varie entre deux ans et 13 ans environ. Celui des mamans demeure un secret bien gardé ! Les sujets de conversation ont eux aussi évolué. De l’échange d’information sur les enfants, on est passé à des sujets plus «adultes» sans toutefois négliger ces chers petits enfants !

L’invitation est lancée et la porte est grande ouverte à toutes les nouvelles mamans célibataires, et pourquoi pas aux papas célibataires, qui ont adopté et qui voudraient se joindre au groupe. Il suffit d’appeler Denise Fontaine au 246-3443 pour plus de détails.

Nycole Dumais, été 2002

 

Pages de Familles au coeur québécois
dans le site «Québecadoption.net»
www.quebecadoption.net
Courriel
Courriel

Page d'accueil
Haut
Haut de la page
15 septembre 2002