Journal de l'association de parents pour l'adoption québécoise

Que faire lorsqu'on vous propose un enfant

 

Voici le moment que vous avez tant attendu! Vous êtes émus, excités et dans votre grande envie d'avoir un enfant maintenant, vous avez un peu de difficulté à garder les idées claires...

Nous avons réuni quelques pensées philosophiques et questions pratiques à ce sujet en espérant qu 'elles puissent vous éclairer. Il est important d'être honnête avec soi-même face à ce que on a envie de vivre, de ne pas craindre qu'on vous juge ou qu'on ne vous propose plus d'autre enfant si vous en refusez un.

Ne cherchez pas à deviner ce que les intervenants cherchent et ne répondez pas en fonction de ce que vous pensez qu'ils veulent entendre. Sans chercher l'enfant parfait, il faut se permettre de dire non si l'enfant ne s'approche pas assez de ce que l'on désire, s'il ne correspond pas à notre projet de vie. Il faut aussi se méfier de notre instinct de prendre un enfant sous notre aile cote que cote, de se sentir d'emblée responsable de lui et ou coupable de l'abandonner à son sort. Cet enfant n'est pas encore le vôtre... Mesurez le risque et votre capacité à vivre avec ce risque, en considérant:

  • Les informations que vous avez
  • Les informations que vous n'avez pas
  • Ce que vous devinez...

N'hésiter pas à poser des questions et à demander une rencontre avec les spécialistes ayant évalué l'enfant. Ayant obtenu les réponses, faites confiance à votre instinct. Faites une liste écrite des pour et des contre. Cette liste ne concerne que vous, assurez-vous de ne pas vous censurer! Les petites choses peuvent peser dans la balance, même si vous n'en êtes pas très fier. Se relire plus tard nous permet aussi parfois de dédramatiser!

Souvenez-vous que les  intervenants que vous rencontrerez désirent placer l'enfant, et vous le proposent parce qu'ils considèrent que vous êtes en mesure de combler ses besoins. Ce qui compte est de connaître vos limites, de distinguer entre ce que vous êtes capable de faire et ce que vous avez envie de vivre.

Quelle est votre impression de l'intervenant de l'enfant? Vous serez appelé à le côtoyer pour un bon bout de temps et aurez besoin d'obtenir sa collaboration. Vous êtes ceux qui vivrez avec l'enfant. Il est important que l'intervenant aie confiance en votre jugement et qu'il vous écoute.

Pouvez-vous vivre avec cet enfant et continuer d'être heureux?   Il ne s'agit pas pour vous de devenir un missionnaire, mais bien d'enrichir votre vie en même temps que celle de l'enfant.

Quelques idées à considérer

  • S'il y a quelqu 'un en qui vous avez confiance et qui connaît vos attentes concernant un projet de vie avec un enfant, pourquoi ne pas lui demander son avis, tout en vous souvenant qu'en fin de compte, la décision est la vôtre.
  • Si vous connaissez des enfants de l'âge de celui qu'on vous propose, peut-être pouvez-vous vous faire une idée de ce que qui vous attend en les observant, et éventuellement évaluer les retards possibles de développement.

Quelques suggestions de points à aborder

  • Situation juridique
    • Ordonnance de placement
    • Droits de visite du ou des parent(s) biologique(s) s'il y a lieu
    • Evaluation du risque
    • Conditions
    • Risque d'abandon
  • Parent(s) biologique(s)
    • Relations avec eux s'il y a lieu
    • Santé physique et mentale
  • Santé physique de l'enfant
    • Histoire de la naissance
    • APGAR
    • Périmètre crânien
    • Temps de gestation
    • Consommation d'alcool ou de drogue de la mère
    • pendant la grossesse
    • Maladies génétiques
    • HIV (Test de dépistage)
    • Hépatite
    • Test d'urine à la naissance
  • Santé mentale de l'enfant
  • Historique de placement
  • Développement cognitifet affectif
    • Evaluation psychologique
    • Evaluation du développement

Source: L'écoute, journal de l'association de parents pour l'adoption québécoise, octobre 1998.

Pages de l'association de parents pour l'adoption québécoise
dans le site «Québecadoption.net»

Courriel
Page d'accueil
haut
Haut de la page

URL = http://www.quebecadoption.net/APAQ/apaq_proposition.html
Mise jour: Décembre 2001